Perfectionner son télétravail

Optimiser son télétravail et garder sa motivation !

Travailler à la maison peut faire peur. C’est quitter un cadre imposé et encadré : bureau, open-space, école … Chez moi, personne n’est là pour me dire quand commencer à travailler. Le feed-back des clients ou d’un patron ne se fait finalement que sur le produit ou le service fini et non sur son processus de réalisation. Il n’y aura pas donc pas d’évaluation constante de la qualité du travail. Il faut donc apprendre garder la même motivation que dans son ancien cadre de travail.

La motivation n’est pas seulement contrôlée par l’Humain, elle dépend également de facteurs externes. Il est donc important d’arriver à mettre en place ce cadre de travail chez soi. Metaformose vous propose ses 7 conseils pour appréhender le télétravail en toute sérénité.

Conseil n° 1 : L’image

Je reste chez moi, ai-je vraiment besoin de penser à mon image ?
Le premier jugement est toujours basé sur l’image que l’on renvoie. Pourquoi se coiffer, se raser, mettre des vêtements corrects, sourire … ? Ce sont des efforts à faire sur son apparence et une personne qui ne fera pas ces efforts est vue comme fainéante. Même si ça ne correspond pas à la réalité, c’est comme ça qu’inconsciemment votre image est interprétée.
L’image est importante à la maison car nous sommes les premiers juges de notre personne. En présentant mal, nous allons avoir une mauvaise image de nous-même et donc avoir moins de motivation à travailler. Il faut se plaire à soi-même pour avoir l’envie d’être productif.
Rester en pyjama, c’est rester entre deux états : Dans ma tête je dois travailler mais physiquement je suis toujours au lit. Travailler en pyjama, c’est aller se coucher dans son habit de travail. C’est briser la frontière essentielle entre le travail et le repos et entrer dans un cycle destructeur pour sa motivation.

Conseil n° 2 : Faire son nid

Il est essentiel d’avoir son espace de travail dédié. Que ce soit une pièce entière ou simplement un coin de table, il est important de ne pas travailler dans son lit ou sur son canapé. Cela revient à briser la limite entre travail et détente (voir conseil n°1). Il faut trouver un espace où la tentation de ne rien faire est réduite au maximum afin de se concentrer sur ses tâches. Cela permettra aussi de retrouver la satisfaction ressentie lorsque l’on quitte son lieu de travail après une journée productive, sans avoir à sortir de son domicile.

Conseil n° 3 : Les horaires

Il faut réussir à s’imposer des plages de travail. Cela permet de mettre des limites dans sa journées. Faire une journée de 7 heures de travail réel est toujours plus productif que de rester sur son ordinateur pendant 15 heures et travailler en regardant ses réseaux sociaux, l’actualité, etc… La limite entre détente et travail doit se faire dans l’espace (Voir conseil n° 2) mais également dans le temps.
Cela peut paraître compliqué et les tentations de se dévier de sont travail sont nombreuses chez soi mais c’est justement en appliquant ces différents conseils que le télétravail sera grandement simplifié. Il ne faut donc pas seulement s’arrêter à quelques points mais les mettre tous en application.

Conseil n° 4 : Bouger !

Être chez soi permet une grande liberté pendant ses horaires de pause. Cependant il n’est pas conseillé de faire une sieste ou simplement s’assoir devant la télé ! Le mieux est de faire de l’exercice et prendre l’air. Sentir un air frais et voir autre chose que son intérieur fait du bien au moral et permet de vider un esprit qui serait trop encombré. Il est important de se stimuler afin de garder son corps éveillé et donc productif.

Conseil n° 5 : Ne pas être trop dur avec soi-même

Le fait de ne pas être aussi encadré que dans un bureau ou une école amène à être son seul critique par rapport à la qualité de son travail. Il peut arriver que certains jours soient moins productifs que d’autres. Cela ne doit pas être un frein pour soi et ne doit pas forcément mener à une remise en question. Un manager ou un patron sait qu’un Humain n’est jamais tout le temps productif à 100% et il faut savoir l’accepter pour soi-même également. Se forcer n’est pas nécessairement la garantie de réussir à travailler et peut même faire baisser sa motivation.

Conseil n° 6 : Une direction

Le manque d’encadrement pendant une journée de travail peut mener à la question suivante : qu’est-ce que je dois faire ? Tant que cette question n’a pas eu de réponse, il est impossible de réellement travailler. Les objectifs doivent être clairement définis dès le départ car le manque de cadre va faire qu’un travail peut s’étaler sur des semaines inutilement ou peut amener à de l’ennui. Travailler sans objectifs, c’est donner l’illusion d’une productivité, c’est se fatiguer pour rien.

Conseil n°7 : Animal social

L’isolement est un risque dans cette période de confinement et amène très souvent à une baisse de motivation ou une dépression dans les cas les plus extrêmes. Il faut penser à prendre contact avec ses collègues, son patron, ses collaborateurs, etc … Cela permet d’avoir un contact avec l’extérieur et de combattre la solitude, et d’avoir un feedback sur le travail effectué. C’est un bon moyen également d’échanger de nouvelles idées.
Il existe de nos jours énormément de solution pour réaliser des réunions à distance, ce qui permet de garder le lien avec son équipe et de garder un sentiment d’appartenance à l’entreprise, même en dehors de ses locaux.
Chez Metaformose par exemple, nous réalisons un point hebdomadaire via la plateforme Microsoft Teams mais d’autres alternatives existent comme Join.me, Google Hangouts ou Skype. Pour les échanges plus réguliers, nous utilisons simplement la messagerie WhatsApp, disponible gratuitement sur smartphone et ordinateur. Cela nous permet de nous écrire et de nous appeler facilement.

Metaformose, Osez-vous former ! Metaformose, Transformez votre potentiel !
www.metaformose.org

Partager ceci :